"Là où y'avait du Marin, y'avait de la Pute et du Tatoueur"

Publié le par Sonja



 "The Buffalo’s, c’est un peu l’histoire de quatre pirates qui se seraient retrouvés à bord d’une Cadillac sur la route 66(6). Ca a quand même plus de classe qu’un vieux galion tout naze, il faut l’avouer.


Le groupe donne dans un Rock’n’roll hyper efficace, qui exploite joliment tous les clichés du genre, à grands renforts de HELL YEAH ! & autres joyeusetés (l’énorme Golgotha Hill est à ce titre emblématique du disque), ce qui évoque des groupes aussi fins que Nashville Pussy, Pantera ou encore Viking Skull.


On l’aura compris, ici le but est avant tout de se faire plaisir au maximum, de jouer la brute suante et crasseuse qui s’éclate en s’envoyant de grandes lampées d’un rhum pas des plus raffinés. Pour autant, The Buffalo’s ne se contente pas de bourriner à tout va, puisqu’il sait distiller quelques variations, telles que le début tout en délicatesse d’Ebony, les riffs mélo' de Johnny Fist ou encore le final Metal de Kidnapping Satan, mais toujours avec un sens du groove et une patate énorme.


En gros, ça nous donne un groupe entre Southern Rock et Stoner Rock, qui se rapproche pas mal de Queens of the Stone Age finalement, en plus burné.


Au final, In Hell we Dwell est très bon; The Buffalo’s a fait du bon boulot, ce qui promet pour la suite des choses. Qui a dit que les pirates n’avaient pas le goût du travail bien fait ?"- Caillou - Metalorgie.com
 



Lien sur leur MySpace...

Publié dans musique

Commenter cet article