KITSCH + MAUVAIS GOUT + RINGARD = AVANT-GARDE

Publié le par Sonja

Entre icônes, broderies douteuses, égéries des 80’s, bijoux en tricot, cravates Star Wars et T-shirts chien-loup, le mauvais goût est partout ! 

Etre tendance signifie aujourd’hui ressortir du grenier tout ce que nos mères nous rapportaient, lorsqu’on avaient 15 ans, et qu’on refusaient catégoriquement de porter, quitte à arriver en avance au collège pour se changer aux toilettes.

 

 

Voici les 10 commandements du mauvais goût :

  1. Licornes, chiens-loups, chatons, dauphins : les animaux sur ton T-shirt tu arboreras
  2. Michael Jackson, Lady Di, David Hasselhoff, Chuck Norris : les icônes 80's tu adoreras
  3. Liberty, pied-de-coq, pied-de-poule : les imprimés tu mélangeras
  4. Caca d’oie, rose saumon, jaune moutarde : les couleurs difficiles tu sublimeras
  5. Treggings, tailles hautes, combinaisons : les vêtements compliqués tu risqueras
  6. Nœud pap’, bling-blings, gants blancs, diadèmes : les accessoires tu privilégieras
  7. Dans les friperies et les boutiques de souvenirs tu te fourniras
  8. Les magasins de farces et attrapes et les brocantes tu dévaliseras
  9. de Shakira à Debussy, le grand saut musical tu feras
  10. La normalité tu détesteras

Merci à Grazia…



Pour preuve de ce que j'avance, Leslie Hall du groupe Leslie & the LY's s'est hissée au rang de véritable reine hype du mauvais goût. A défaut des fêtes de cow-boys en Iowa, de télés crochets, de chirurie esthétique ou de suicide en espérant une réincarnation en M.I.A., Leslie a opté pour la musique éléctro la sublimation de son physique hors norme, de son univers plouc d'Amérique profonde et surtout de son look. En dehors de ses combinaisons moulants lamés, de ses énormes lunettes recouvrant un maquillage souvent posé à la truelle, elle affiche également une passion pour les pulls en pierres, sa collection en compte aujourd’hui 165...
Elle est ainsi devenue starlette, reine du mauvais goût reconnue dans les milieux hypes les plus snobs,de New York à Paris.




Publié dans mode

Commenter cet article